12 décembre 2023

Réaction au budget 2023 pour le logement social

Trois-Rivières, le 22 mars 2023. – La Fédération Régionale des OSBL d’Habitation de
la Mauricie et du Centre-du-Québec (FROHMCQ) déplore le fait que le gouvernement du
Québec ait de nouveau choisi de ne pas régler le problème du manque de logements
sécuritaires et financièrement accessibles pour des dizaines de milliers de ménages
québécois.

« On s’attendait à beaucoup plus de mesures prises concernant le logement social, de la
part du gouvernement du Québec à l’annonce de ce budget; surtout lorsqu’on voit
l’ampleur que la crise du logement est en train de prendre. » a déclaré Fabienne Anani,
chargée des communications à la FROHMCQ.

En effet, SUR 516M$ nécessaires, tout juste 191M$ sont investis pour permettre la
continuité d’une partie des logements déjà annoncés du programme AccèsLogis.
« C’est un budget très décevant en matière de logement : le gouvernement a fait la sourde
oreille aux municipalités et aux experts de l’habitation sociale et communautaire, qui
demandaient un investissement dans un vrai programme structurant apte à répondre aux
besoins de la population. » a déploré André Castonguay, directeur général du Réseau
Québécois des OSBL d’Habitation (RQOH).

Les logements sociaux, en OSBL d’habitation, constituent des milieux de vie qui offrent
en plus des loyers, un soutien communautaire à ses locataires. Remettre tout entre les
mains du privé c’est peut-être une solution pour le gouvernement, mais est-ce la meilleure ?

Quand on voit tout ce que peut offrir le secteur du logement social, notamment son
humanité, son accessibilité, etc., n’est-il pas mieux d’investir convenablement dans ce
secteur ? Nous croyons que l’ouverture aux promoteurs privés pour la réalisation de
logements abordables n’aidera en rien la population moins bien nantie, qui peine à
survivre dans cette période d’inflation.

À quelques mois d’un autre premier juillet qui s’annonce encore une fois malaisé pour
plusieurs familles, le gouvernement devrait prendre en compte les revendications à juste
titre des fédérations et organismes chargés du logement social. Ne pas laisser en marge
toutes ces familles à revenus faibles et mettre en œuvre des actions efficaces, ainsi que
les moyens nécessaires pour leur venir en aide.

 

À propos de la Fédération Régionale des OSBL d’Habitation de la Mauricie et
Centre-du-Québec (FROHMCQ)

Depuis 2004, la FROHMCQ représente plus d’une cinquantaine d’organismes qui
regroupent, ensemble, près de 1 900 unités. Ces OSBL d’habitation hébergent,
notamment, des personnes âgées, des familles, des personnes seules, des gens à faible
revenu, des gens souffrant de problèmes de santé mentale et d’itinérance, des victimes
de violence et bien plus.

 

Source : Fédération Régionale des OSBL d’Habitation de la Mauricie et du Centre-du-
Québec.

Renseignements : Fabienne Anani
Responsable des Communications
819 697 3004